CATAWOPINO

Estonie : Un passage éclair à Tallinn

Le 5 Septembre, nous partons de Saint-Pétersbourg et arrivons à Tallinn, la capitale de l’Estonie.

N’ayant plus de visa à gérer jusqu’à notre retour en France, nous n’avions pas vraiment pris le temps de prévoir quoi que ce soit sur ce que nous allions faire en Europe. Une fois arrivés en Estonie, la température extérieure ne nous a pas motivé à aller faire du camping dans les parcs nationaux… 🙂 Nous optons donc pour une visite éclair de Tallinn et une traversée de l’Europe rapide jusqu’en Croatie.

Nous profitons de ce court séjour pour participer à une visite guidée de la ville et en apprendre un peu plus sur Tallinn et l’Estonie en général.

Originellement, le peuple estonien descend de la branche finno-hongroise (d’où la ressemblance entre la langue finlandaise et l’estonien). Après des siècles de domination allemande, danoise, suédoise et russe, les Estoniens gagnent leur indépendance pour la première fois en 1918. Durant la seconde guerre mondiale, ils sont envahis par l’union soviétique (1940), puis l’Allemagne nazie (1941), puis de nouveau par l’union soviétique qui contrôlera le pays de 1944 à 1991.

Ceci explique la forte proportion de personnes d’origine russe en Estonie (25% de la population). Depuis la chute de l’URSS, certains ont fait le choix de devenir Estoniens en passant un test de connaissance de la langue estonienne tandis que d’autres (les plus vieux qui généralement ne parlent pas estonien) ont choisi de garder la nationalité russe. En règle générale, les Estoniens et les Russes ne se côtoient pas. À Tallinn, il existe des quartiers russes qui ne sont pas intégrés au reste de la ville.

Le centre ville de Tallinn, inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1997, est très charmant. Un dédale de rues piétonnes relie la ville haute et la ville basse de cette cité médiévale.

La place centrale de Tallinn est celle de l’hôtel de ville, qui fut construit de 1402 à 1404. Très vaste, cette place est garnie de cafés et restaurants en terrasse dans lesquels les touristes viennent prendre un bon bol d’air frais et admirer l’architecture locale. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même assister à une reconstitution de la vie au moyen-âge : des acteurs passent régulièrement par cette place, en costume, et rejouent des scènes de la vie courante de l’époque (nous avons assisté au transport d’un prisonnier).

Au détour des ruelles du centre, on tombe sur l’ancien hôtel “Viru”, qui servait de vitrine aux quartiers du KGB durant l’ère Soviétique. À l’époque, les Estoniens disaient que c’était le bâtiment le plus haut de la ville : on y voyait la Sibérie depuis le sous-sol…  C’est aujourd’hui un musée.

Tallinn arbore l’une des fortifications médiévales les mieux préservées d’Europe avec 1,9 km de remparts et 20 tours de guet encore en parfait état.

Les tours médiévales rondes souvent surmontées d’un toit pointu en tuiles rouges ont un côté château fort de dessin animé amusant qui donne à la ville une atmosphère particulière.

Au niveau de l’entrée Est de la vieille ville se trouve un très beau marché aux fleurs.

Dans le quartier de Telliskivi, de vieux bâtiments industriels ont progressivement été transformés en cafés branchés, salles d’expositions ou de concert, en théâtre ou encore en boîte de nuit. C’est aussi le quartier du street art et de la bière artisanale. Bref, c’est le quartier hipster de Tallinn. En exemple ci dessous, le “café-restaurant/boîte de nuit” PEATUS, qui a été installé dans deux anciens wagons de la ligne Moscou-Tallinn.

Un autre quartier connu de la ville est celui de Kalamaja (littéralement “maison du poisson » en estonien). Ce quartier fut celui des pêcheurs jusque dans les années 1870, date à laquelle fut terminé le chemin de fer reliant Tallinn à Saint Pétersbourg. D’énormes usines s’installent dans ce quartier de la ville provoquant un afflux d’ouvriers. Les maisons en bois construites pour ces travailleurs sont aujourd’hui l’héritage de Kalamaja.

Nous terminons notre visite par une balade le long de la côte.

Le lendemain, nous partons en bus pour Varsovie. Nous profitons d’un changement de bus à Riga (capitale de la Lettonie) pour avoir un petit aperçu de la ville.

Comme à Tallinn, le centre ville historique est entièrement piéton, pavé et rempli de petites ruelles. Un endroit sympa que nous n’avons pas eu le temps d’explorer complètement… ce sera donc une bonne excuse pour revenir !

3 reflexions sur “Estonie : Un passage éclair à Tallinn

  1. Monique et Jean Cilleros

    Vous voilà revenus en Europe. C’est peut-être le début de la fin de votre périple ….
    Merci pour ces belles photos qui nous enchantent, c’est un vrai plaisir.
    Bonne continuation.
    Monique et Jean

  2. francis

    Vous avez l’air de transporter le soleil dans vos sacs ! N’oubliez pas de nous en garder un petit peu car nous ne le voyons pas beaucoup en ce moment ! Toujours d’aussi belles vues et un périple varié et attrayant. A bientôt de vous lire. Bisous

  3. Sevdissy/bruxelles

    Merci pour ce petit récit historique. J’étais à Tallinn fin novembre et je ne savais rien de tout cela sur la ville ! Bonnes fêtes en famille ! Bisous, Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CATAWOPINO